Bienvenue sur le site de
La Ville de SOUCHEZ

Le Pas de Calais Libéré
du 31/08 au 03/09/2017

La Fête des Écoles

Le 14 Juillet
Le Feu d'Artifice

 

Publié le 04 mai 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

 

tel

 

C'est à partir du 1er juin 2016 que la nouvelle liste d'opposition au démarchage téléphonique (à la fois sur fixes et mobiles) va être effectivement ouverte.

C'est ce qu'a confirmé la secrétaire d'État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Économie sociale et solidaire notamment dans un tweet du 3 mai 2016.

À cette date, les consommateurs pourront s'inscrire gratuitement sur ce registre d'opposition.

Pour cela, il leur faudra communiquer leur numéro de téléphone par le biais du site web www.bloctel.gouv.fr (non encore actif). Ils recevront alors un récépissé précisant la date à laquelle leur inscription sera effective sachant que ce délai sera au maximum de 30 jours après la délivrance du récépissé. Le récépissé indiquera également la durée d'inscription sur cette liste d'opposition, la secrétaire d'État ayant précisé que cette inscription sera valable pour une durée de 3 ans.

  • Rappel : Cette nouvelle « liste rouge » remplace Pacitel dont le service a fermé le 1er janvier 2016.

 

 


"Commentaire de Monsieur Yves Durin"

Les Pas de Souchez en avril dans la péninsule de Beara, Irlande du Sud

peninsule

En avril, l’un des deux mois les plus secs d’Irlande, quelques marcheurs des Pas de Souchez étaient dans la péninsule de Beara, la plus rude et sauvage d’Irlande du Sud.
La région s’ouvre à la randonnée en boucles :
A Allihies, Eyeries, au départ de la ferme Molly Gallivan’s sur la route de Kenmare, dans l’île de Bere ou celle de Dursey…,
des poteaux peints en jaune vont donnent la direction à suivre.   

 
La Péninsule de Béara

image1Il fallut bien souvent trouver son chemin dans les pierres, les herbes sèches et la tourbe, parmi les moutons et les ruines de maisons laissées en l’état. De poteau en poteau, des paysages de carte postale, la mer et la montagne, car l’Irlande est montagneuse.




Un balisage neuf et efficace !

image2

La randonnée est plus difficile, pas tant à cause des dénivelées, la plus importante fut celle de notre visite de l’île de Dursey (500m) que par la nature du sol, accidenté, plein de surprises et de difficultés et par le vent qui balaye sans discontinuer plateaux et sommets. Et puis il y a ces escaliers, des centaines, qui permettent de franchir les clôtures.En Irlande, on peut traverser les propriétés privées à condition de ne pas s’installer.











Un escalier



image3Lors de nos balades, nous n’avons guère rencontré de randonneurs.
Par contre, des spectateurs, si et en nombre, des moutons…. On dit qu’en Irlande, il y a plus de moutons que d’habitants, des moutons marqués d’une tâche distinctive de couleur bleue, rouge…, la couleur de leur propriétaire.



image4



L’Irlandais colorie les murs de son habitation, nous l’avons particulièrement constaté à Eyeries, une petite ville qui servit de décor pour le tournage du « Taxi mauve »






Eyeries

Des paysages de rêve à chacune de nos sorties, avec la certitude que nous étions les seuls randonneurs sur ces nouveaux circuits, l’agréable sensation d’être les premiers français à relier à pied ces villages côtiers.
En bref, un séjour enrichissant dans une région qui découvre le tourisme pédestre, à l’exception notable du « Beara Way », l’équivalent local du chemin de grande randonnée de pays.
image5

un décor de carte postale 

Pour se rendre dans cette belle région, il y a la solution de l’avion et de la location de voiture.Nous avons opté pour celle du déplacement avec le véhicule personnel, dont l’avantage est la non limitation de bagages.
Le séjour était organisé dans le cadre de la loi sur le tourisme. Notre prestataire principal fut « Britanny Ferries » société basée à Roscoff, qui propose la traversée de l’Atlantique et la location d’un cottage. Celui pour lequel nous avions opté à Castletownbere mérite à notre sens ses 4 étoiles.On peut réserver sur le site : www.berhavenlodge.com
Une curiosité pour terminer, le téléphérique de 6 places maximum, qui permet de relier l’île de Dursey à la péninsule. Avec les randonneurs, les 6 habitants permanents de l’île ont ajourd’hui de la compagnie humaine.Ils ont priorité dans les aller-retour, parmi les provisions, les animaux, les vélos...

 image6

Le « Cable car » de l’île de Dursey

La courtoisie des Irlandais est unanimement reconnue.
Une dernière précision : A Castletown Bere, le plus grand port de pêche de la péninsule, il n’y a pas de pub ouvert après 19h00. On y prend le repas du soir dès 16h00.

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous joindre à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou au 03.21.45.00.31