Bienvenue sur le site de
La Ville de SOUCHEZ

Le Pas de Calais Libéré
du 31/08 au 03/09/2017

La Fête des Écoles

Le 14 Juillet
Le Feu d'Artifice

 

Publié le 04 mai 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

 

tel

 

C'est à partir du 1er juin 2016 que la nouvelle liste d'opposition au démarchage téléphonique (à la fois sur fixes et mobiles) va être effectivement ouverte.

C'est ce qu'a confirmé la secrétaire d'État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Économie sociale et solidaire notamment dans un tweet du 3 mai 2016.

À cette date, les consommateurs pourront s'inscrire gratuitement sur ce registre d'opposition.

Pour cela, il leur faudra communiquer leur numéro de téléphone par le biais du site web www.bloctel.gouv.fr (non encore actif). Ils recevront alors un récépissé précisant la date à laquelle leur inscription sera effective sachant que ce délai sera au maximum de 30 jours après la délivrance du récépissé. Le récépissé indiquera également la durée d'inscription sur cette liste d'opposition, la secrétaire d'État ayant précisé que cette inscription sera valable pour une durée de 3 ans.

  • Rappel : Cette nouvelle « liste rouge » remplace Pacitel dont le service a fermé le 1er janvier 2016.

 

 


"Commentaire de Monsieur Yves Durin"

Les Pas de Souchez en avril dans la péninsule de Beara, Irlande du Sud

peninsule

En avril, l’un des deux mois les plus secs d’Irlande, quelques marcheurs des Pas de Souchez étaient dans la péninsule de Beara, la plus rude et sauvage d’Irlande du Sud.
La région s’ouvre à la randonnée en boucles :
A Allihies, Eyeries, au départ de la ferme Molly Gallivan’s sur la route de Kenmare, dans l’île de Bere ou celle de Dursey…,
des poteaux peints en jaune vont donnent la direction à suivre.   

 
La Péninsule de Béara

image1Il fallut bien souvent trouver son chemin dans les pierres, les herbes sèches et la tourbe, parmi les moutons et les ruines de maisons laissées en l’état. De poteau en poteau, des paysages de carte postale, la mer et la montagne, car l’Irlande est montagneuse.




Un balisage neuf et efficace !

image2

La randonnée est plus difficile, pas tant à cause des dénivelées, la plus importante fut celle de notre visite de l’île de Dursey (500m) que par la nature du sol, accidenté, plein de surprises et de difficultés et par le vent qui balaye sans discontinuer plateaux et sommets. Et puis il y a ces escaliers, des centaines, qui permettent de franchir les clôtures.En Irlande, on peut traverser les propriétés privées à condition de ne pas s’installer.











Un escalier



image3Lors de nos balades, nous n’avons guère rencontré de randonneurs.
Par contre, des spectateurs, si et en nombre, des moutons…. On dit qu’en Irlande, il y a plus de moutons que d’habitants, des moutons marqués d’une tâche distinctive de couleur bleue, rouge…, la couleur de leur propriétaire.



image4



L’Irlandais colorie les murs de son habitation, nous l’avons particulièrement constaté à Eyeries, une petite ville qui servit de décor pour le tournage du « Taxi mauve »






Eyeries

Des paysages de rêve à chacune de nos sorties, avec la certitude que nous étions les seuls randonneurs sur ces nouveaux circuits, l’agréable sensation d’être les premiers français à relier à pied ces villages côtiers.
En bref, un séjour enrichissant dans une région qui découvre le tourisme pédestre, à l’exception notable du « Beara Way », l’équivalent local du chemin de grande randonnée de pays.
image5

un décor de carte postale 

Pour se rendre dans cette belle région, il y a la solution de l’avion et de la location de voiture.Nous avons opté pour celle du déplacement avec le véhicule personnel, dont l’avantage est la non limitation de bagages.
Le séjour était organisé dans le cadre de la loi sur le tourisme. Notre prestataire principal fut « Britanny Ferries » société basée à Roscoff, qui propose la traversée de l’Atlantique et la location d’un cottage. Celui pour lequel nous avions opté à Castletownbere mérite à notre sens ses 4 étoiles.On peut réserver sur le site : www.berhavenlodge.com
Une curiosité pour terminer, le téléphérique de 6 places maximum, qui permet de relier l’île de Dursey à la péninsule. Avec les randonneurs, les 6 habitants permanents de l’île ont ajourd’hui de la compagnie humaine.Ils ont priorité dans les aller-retour, parmi les provisions, les animaux, les vélos...

 image6

Le « Cable car » de l’île de Dursey

La courtoisie des Irlandais est unanimement reconnue.
Une dernière précision : A Castletown Bere, le plus grand port de pêche de la péninsule, il n’y a pas de pub ouvert après 19h00. On y prend le repas du soir dès 16h00.

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous joindre à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou au 03.21.45.00.31

 

 


 

souchez randos                                                            

Dimanche matin 10 Avril, 7 h du matin :

Malgré la fraîcheur matinale, une activité inhabituelle règne dans le centre de Souchez et ses rues environnantes. C'est qu'il s'agit du rendez-vous annuel des "Boucles de Souchez".

Ce sont plus de 900personnes qui se présentent au cours de la matinée à la salle de sport pour s'y inscrire et prendre une première collation  (café, chocolat ou jus de fruit accompagné de cake, pain d'épice ou biscuit ) avant le départ.

Les 3 boucles, 6, 8 et 10 Km à combiner selon ses envies et ses capacités physiques offrent un large éventail de possibilités aux randonneurs. Le choix des participants se répartit donc entre les 3 parcours accompagnés ( 16, 10 ou 6 Km ) et les parcours libres avec une fréquentation plus forte pour le 10 Km. Le retour de chaque boucle à la salle de sport permet aux adeptes des plus longues marches de se revigorer avant chaque nouveau départ.

souchez randos1

Regroupement avant le départ accompagné des 10 Km, vers Ablain Saint-Nazaire, Lorette et l'anneau de la mémoire.

Les clubs voisins ou plus éloignés ont répondu "présent" comme à l'accoutumée mais aussi de nombreux individuels qui ont, pour certains, découvert notre village et son bel environnement.

souchez randos2.jpg

Un beau ciel parfaitement bleu a contribué à la réussite de cette manifestation.

 

souchez randos3

C'est dans une ambiance chaleureuse qu'au retour, les randonneurs ont pu récupérer après l'effort et se sustenter ( sandwich + boisson fraîche ).

Martine, qui s'occupe de l'approvisionnement n'a pas non plus ménagé ses efforts pour satisfaire tout le monde.

12 heures approchent, c'est l'heure de la remise des coupes aux clubs venus en nombre ainsi qu'aux plus jeunes enfants, en présence de M. Didier Briaval, conseiller municipal  représentant M. le Maire.

souchez randos4

Grâce à l'affluence de participants, la Présidente, Brigitte Halipré a remis un chèque de 443 €, somme prélevée sur le montant des inscriptions ainsi qu'un autre chèque de 100 €, don du club, à la représentante de l'association RETINOSTOP, Mme Lorrain qui l'a fortement remerciée. Cette dernière a ensuite présenté son association concernant le rétinoblastome, cancer de la rétine et maladie orpheline qui touche surtout les jeunes enfants.

Un grand merci à la mairie et son service technique pour le prêt de la salle et du matériel,  aux adhérents qui se sont mobilisés pour cette importante rencontre, aux organisateurs sans oublier les participants.

Rendez-vous en Avril 2017.

 


 

UN NOUVEAU MUSÉE SUR LA GRANDE GUERRE EN NORD-PAS-DE-CALAIS AU COEUR DE L'ARTOIS À SOUCHEZ

2lens14 18Situé au pied de la colline de Notre-Dame-de-Lorette, Lens’14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix présente la Grande Guerre sur le sol du Nord-Pas-de-Calais. Le bâtiment contemporain, dessiné par l’architecte Pierre-Louis Faloci, se structure autour de cubes de béton noir appelés « chapelles ».

A l’aide de techniques muséographiques innovantes, le centre d’interprétation international met en scène une collection exceptionnelle de documents iconographiques (cartes, photographies d’archives, films d’époque) et d’objets emblématiques. En provenance du monde entier, ces documents reflètent le point de vue de tous les protagonistes (Français, Allemands, Britanniques…). Près de 400 photos sont exposées en grand format. Des cartographies dynamiques illustrent les différentes offensives4lens14 18 et une vingtaine de films d’archives immergent le visiteur dans le premier conflit mondial. L’exposition permet d’appréhender de manière chronologique et thématique les grandes étapes du conflit : la guerre de mouvement et le système des tranchées, les offensives meurtrières et l’occupation du Nord, les offensives de 1918 et la mort au front, les ruines et la grande reconstruction. Un espace mémoriel permet de consulter les fiches des 580 000 soldats commémorés sur l’Anneau de la mémoire, Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette, inauguré le 11 novembre 2014.

102 rue Pasteur- 62153 Souchez. Latitude : 50.401129, Longitude : 2.739125

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.www.lens14-18.com

Entrée gratuite. Audioguide : 3 €

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermeture à 17h (du 1er octobre au 31 mai).

Fermé le lundi, les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre et du 4 au 31 janvier 2016.

Un site web dédié quadrilingue

Retrouvez toute l’information sur le musée et les sites de mémoire alentours sur www.lens14-18.com

Visite guidée

Une visite guidée du musée, animée par un guide-conférencier, est proposée tous les dimanches à 15h.
Tarifs : 6 €, 3 € (demandeurs d’emploi, 13-18 ans, étudiants, personnes en situation de handicap), 1 € (6-12 ans), gratuit moins de 6 ans

Boutique

Une boutique est à la disposition des visiteurs. Elle référence de nombreux ouvrages sur la Première Guerre mondiale différents objets en lien avec cette thématique (stylos, mugs, magnets, porte-clés) ainsi qu’une collection de cartes postales des principaux lieux de mémoire du secteur.
Nouveauté : « Le jeu des Poilus », un jeu de société collaboratif, d’après les dessins de Tignous

NOTRE-DAME DE LORETTE :

  • La nécropole

necropoleRendue tristement célèbre par la Première Guerre Mondiale, la Colline de Notre-Dame-de-Lorette constituait un poste d’observation notoire. Occupée par les Allemands dès les premiers instants de la guerre elle fut le théâtre de terribles batailles qui durèrent 12 mois, d’octobre 1914 à octobre 1915. En 1925, un cimetière national fut élevé. Il s’agit du plus grand cimetière militaire français avec 20 000 tombes individuelles. Il rassemble également les corps de plus de 22 000 soldats inconnus, répartis dans 8 ossuaires. La Basilique et la Tour-Lanterne, oeuvres de Louis-Marie Cordonnier sont d’inspiration romano-byzantine. La Tour- Lanterne, haute de 52 mètres, symbolise la flamme du souvenir. La nuit, son rayon lumineux balaie la plaine alentour.

  • Le Mémorial International de Notre-Dame-de-Lorette

memorialInauguré le 11 novembre 2014, l’Anneau de la mémoire s’est implanté au sommet du plateau de Notre-Dame-de-Lorette, en face de la Nécropole nationale française. Conçu par l’architecte Philippe Prost, ce monument en forme d’ellipse, réunit 580 000 noms de soldats tombés sur le sol du Nord-Pas-de-Calais durant la Première Guerre mondiale : 40 nationalités sont représentées. Gravés par ordre alphabétique, sans distinction de nationalités, les noms des amis et ennemis d’hier se trouvent ainsi réunis 100 ans après le début du conflit. Créé à l'initiative du Conseil Régional Nord-Pas de Calais, ce monument international dépasse, pour la première fois, les mémoires nationales de la tragédie. Parmi les noms gravés sur le mémorial, on trouve celui de François Faber, vainqueur du Tour de France en 1909, celui de John Kipling, fils du poète Rudyard Kipling ou encore Joseph Standing Buffalo, petit-fils du chef indien Sitting Bull et Hans Dülfer, alpiniste allemand.

LES VISITES GUIDÉES PROPOSÉES SUR LES SITES DE MÉMOIRE :

Les hauts-lieux de la Grande Guerre 

15lens14 18

Circuit en autocar de 2h30 et 3h

Au départ de Lens, le guide vous propose de découvrir le Lens’14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix ainsi que l’un des deux principaux sites de mémoire du territoire : la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette avec l’Anneau de la Mémoire ou le site de la crête de Vimy avec le Mémorial canadien.

 

 

 

Lens’14-18 + Notre-Dame-de-Lorette

Dates : samedis 16 avril, 16 juillet, 22 octobre à 14h

Lens’14-18 + Vimy

Dates : samedis 20 février, 21 mai, 20 août, 19 novembre à 14h

Rdv à l’Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin

58 rue de la gare à Lens

Tarifs : 9 €, 3 € (demandeurs d’emploi, 13-18 ans, étudiants, personnes en situation de handicap), 1 € (6-12 ans), gratuit moins de 6 ans

Tous les dimanches à 15h : Lens’14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix 

4lens14 18Durée : 1h30

Implanté symboliquement au pied de la colline de Notre-Dame-de-Lorette, ce centre d’interprétation permet au public d’appréhender, de manière chronologique et thématique, le déroulement de la Grande Guerre en Flandre française et en Artois. Après une présentation architecturale de l’édifice, le guide vous propose une visite de l’exposition permanente riche de nombreux objets et visuels d’archives.

 

Rdv dans le hall d’accueil du Lens’14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix

102 rue Pasteur à Souchez

Dates : tous les dimanches à 15h

Tarifs : 6 €, 3 € (demandeurs d’emploi, 13-18 ans, étudiants, personnes en situation de handicap), 1 € (6-12 ans), gratuit moins de 6 ans

Les champs de bataille de l’Artois

champs bataille vitrailCircuit en autocar de 3h

Au départ du centre-ville de Lens, ce circuit vous conduit sur les grands sites de mémoire de la Première Guerre mondiale : la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette et l’Anneau de la Mémoire, le Mémorial canadien de Vimy, le cimetière britannique du Cabaret rouge ou encore le cimetière allemand de la Maison Blanche. L’occasion pour le guide de revenir sur l’histoire de ce secteur traversé par la ligne de front et de vous révéler la diversité des hommages rendus aux soldats selon leur nationalité.

 

 

 

Rdv à l’Office de Tourisme - 58 rue de la gare à Lens

Dates : samedis 19 mars, 18 juin, 17 septembre à 14h30

Tarifs : 9 €, 3 € (demandeurs d’emploi, 13-18 ans, étudiants, personnes en situation de handicap), 1 € (6-12 ans), gratuit moins de 6 ans

Notre-Dame-de-Lorette, la nécropole et le Mémorial

memorialVisite pédestre de 2h

Haut-lieu de mémoire des collines d’Artois, le site de Notre-Dame-de-Lorette est le plus vaste cimetière militaire français pour la Première Guerre mondiale. Après une lecture de paysage pour comprendre les caractéristiques de ce promontoire stratégique, le guide vous emmène à la découverte de la basilique, de la tour-lanterne et de l'Anneau de la Mémoire inauguré le 11 novembre 2014.

Rdv sur le parvis, entre la nécropole et le Mémorial, accès par la RD 937

Dates : dimanches 8 mai, 5 juin, 3 juillet, 7 août, 4 septembre et vendredi 11 novembre à 10h30

Visites spéciales :

En langue des signes françaises : samedi 7 mai à 10h et 11 juin à 14h30

Tarifs : 6 €, 3 € (demandeurs d’emploi, 13-18 ans, étudiants, personnes en situation de handicap), 1 € (6-12 ans), gratuit moins de 6 ans

Rando-visite « Sur les traces des poilus »

necropole
Visite randonnée de 2h30

Au départ du Lens’14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix de Souchez, le guide vous emmène à travers les chemins qu’empruntaient les soldats pour une randonnée jusqu’au site de Notre-Dame-de-Lorette. Après une lecture de paysage, la visite se poursuit par la découverte de la basilique, de la tour-lanterne et de l’Anneau de la mémoire avant de rejoindre le centre d’interprétation.

Rdv dans le hall d’accueil du Lens’14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix

102 rue Pasteur à Souchez

Dates : mercredis 4 mai, 15 juin, 27 juillet à 14h30

Tarifs : 6 €, 3 € (demandeurs d’emploi, 13-18 ans, étudiants, personnes en situation de handicap), 1 € (6-12 ans), gratuit moins de 6 ans

Rando-visite « A la rencontre des Canadiens »

monument canadien
Visite randonnée de 2h30
 

Accompagné d’un guide, vous faites l’ascension de la crête de Vimy en empruntant les chemins de randonnée au départ de Givenchy-en-Gohelle. Arrivés au sommet, vous découvrez le Mémorial canadien, les tranchées qui témoignent des combats et le Monument à la Division marocaine avant de redescendre au cœur du village.


Rdv devant l’église de Givenchy-en-Gohelle

Dates : dimanche 10 avril à 10h, mercredi 13 juillet et 17 août à 14h30

Tarifs : 6 €, 3 € (demandeurs d’emploi, 13-18 ans, étudiants, personnes en situation de handicap), 1 € (6-12 ans), gratuit moins de 6 ans

Renseignements/Réservations :
Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin
58 rue de la gare - 62300 LENS
Tél : 03 21 67 66 66 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.tourisme-lenslievin.fr